L'OMS détaille les risques provoqués par ces substances sur notre système endocrinien

Gel hydroalcoolique et perturbateurs endocriniens

Vous utilisez chaque jour ou presque désormais du gel hydroalcoolique. Leurs effets sont évidents sur votre santé pour vous protéger des dangers de la COVID-19, plus impactants que n’importe quel savon dans la mesure où ils restent sur votre peau après application. Aussi, il est très important d’en vérifier la composition pour en mesurer les effets. 

S’ils ont pu, par le passé, contenir des ingrédients à risque pour la santé, aujourd’hui, les lotions anti-bactériennes disponibles en officine et en ligne sont plus propres, et rares sont ceux encore composés de perturbateurs endocriniens. Pour ne pas laisser passer entre vos mains des gels aux compositions douteuses, faisons le point sur leurs ingrédients.

La transparence de la composition des gels en question

Encore sujet à débat entre professionnels de la santé dans les années 2015-2017, la composition opaque des lotions hydro alcooliques disponibles pour le grand public laissait encore à désirer. On pouvait y trouver notamment des produits comme le Triclosan, un agent antibactérien perturbateur endocrinien, ou pire le Tricoclarban, présent aussi dans certains dentifrices américains et autres cosmétiques.

Vous le savez, votre santé dépend du bon fonctionnement de votre système endocrinien qui régule la sécrétion d'hormones essentielles au métabolisme, à la croissance, au développement, au sommeil et à l'humeur. "Certaines substances, connues sous le nom de perturbateurs endocriniens, peuvent perturber une ou plusieurs fonctions du système endocrinien et ainsi accroître le risque de survenue de problèmes de santé"  comme l’explique l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les effets des perturbateurs endocriniens sur notre santé

Le perturbateur endocrinien tel que le Triclosan peut intervenir de trois manières différentes :

  • Il peut mimer une hormone et ainsi provoquer l'effet de cette hormone.
  • Il peut bloquer l'action hormonale en se fixant sur son récepteur.
  • Il peut perturber la production d'hormones ou de leurs récepteurs.

Les études scientifiques ont permis de démontrer l'action des perturbateurs endocriniens sur le système reproducteur de l'organisme avec :

  1. une détérioration de la qualité du sperme menant à des problèmes de stérilité, 
  2. des accouchements prématurés, des troubles de la puberté, 
  3. des problèmes d'obésité et de diabète 
  4. ou l'apparition de cancers liés aux circuits hormonaux. 

Parmi les perturbateurs les plus tristement célèbres, le Bisphénol A désormais écarté des produits sanitaires et surtout de la fabrication des biberons pour enfants, ou les phtalates présents encore dans certains plastiques.

Les perturbateurs à éliminer absolument dans un gel hydroalcoolique

Mais l’ingrédient phare qui doit absolument être banni dans votre gel hydroalcoolique est le Triclosan. Ce biocide diminue la contamination bactérienne sur les mains et les produits traités mais augmente à terme le risque de développement de bactéries résistantes.

Depuis que les dangers du Triclosan ont été analysés et révélés au sein de la communauté scientifique, une décision de la Commission européenne du 27 janvier 2016 l’interdit dans la composition « des produits biocides utilisés pour l’hygiène humaine » pour des raisons sanitaires évidentes. 

Fini, donc, le Triclosan dans les gels antibactériens destinés au grand public depuis cette directive et depuis 2017 sur le marché européen. 

Attention tout de même aux achats en ligne non réglementés. Il faut donc s’assurer avant d’acheter un gel que sa composition soit clairement indiquée et ne comporte pas ce fameux perturbateur. 

La composition d’un gel hydroalcoolique est en réalité assez limpide

Les ingrédients réglementés désormais sont principalement et généralement de l’alcool, un agent antiseptique et anti-microbien et un émollient afin d’éviter les irritations cutanées. 

Sur le flacon, les mentions de composition doivent désormais être affichées de façon réglementaire transparente selon les normes en vigueur déterminées par le Comité Européen de Normalisation (CEN).

Vous pourrez trouver ainsi figurer par exemple sur l’étiquette d’un gel hydroalcoolique normé virucide et bactéricide:

  • Éthanol (96%) à 75%
  • Glycérine végétales PE (99,5%) à 1,45%
  • Eau distillée à 23,55%
  • Ammonium polyacryloyldimethyl taurate qui est un émulsifiant présent à 0,415%.

Dans ce cas, pas de perturbateur endocrinien, aucun risque sanitaire et une protection assurée.

Rédactrice web

À la une

Nos derniers articles